Troisième campagne de fouilles archéologiques en Colombie-Britannique

Le projet a but pour une valorisation scientifique (publications, thèse en cotutelle et recherche pluridisciplinaire) et une valorisation culturelle des cultures autochtones dont l’art rupestre a été peu étudié.

Du 28 avril au 15 mai, une mission archéologique française composée d’experts de renommée internationale était de retour en Colombie-Britannique pour une troisième campagne de fouilles, en collaboration avec la Première Nation Upper Similkameen Indian Band et l’université de Colombie-Britannique (UBC).

JPEG

Pendant deux semaines, l’équipe franco-canadienne a creusé et étudié l’abri sous-roche d’Hedley Cave (Chuchuweya en langue autochtone). Un des objectifs principaux de la mission est de documenter les modes d’occupations d’un site d’art rupestre qui est aujourd’hui un espace sacré pour les populations actuelles Similkameen. Les recherches comportent un programme de publications scientifiques mais aussi de documentation pour les populations des Premières Nations de la région. Le projet a but pour une valorisation scientifique (publications, thèse en cotutelle et recherche pluridisciplinaire) et une valorisation culturelle des cultures autochtones dont l’art rupestre a été peu étudié.

JPEG

La France et le Canada sont impliqués ensemble dans plusieurs dossiers patrimoniaux et travaillent pour soutenir la diversité culturelle. L’équipe franco-canadienne va mutualiser les travaux de recherche et interroger les matériaux anciens grâce aux technologies actuelles à l’aide de nouvelles technologies avec pour objectif d’apporter de nouvelles connaissances sur l’occupation humaine en Colombie-Britannique.

Cette campagne de fouilles a été rendue possible grâce à plusieurs partenaires français et canadiens : L’Institut français d’Archéologie Orientale, le laboratoire EDYTEM de l’Université de Savoie Mont-Blanc, le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, l’Ambassade de France au Canada, le Musée d’anthropology de l’université de Colombie-Britannique (le MOA à UBC), l’université Simon Fraser University (SFU) et la Première Nation Upper Similkameen Indian Band.

Le Consul général a pu échanger avec l’équipe conduite par Mme Anita Quiles et a confirmé notre soutien dans la durée.

JPEG
Philippe Sutter, Consul général, Sue Rowley, Professeur au Musée d’Anthropology de Vancouver et l’équipe française : Anita Quiles, Patricia Geneste, Jean-Jacques Delannoy et Jean-Michel Geneste.

Dernière modification : 27/05/2019

Haut de page