Paris, 05 Novembre 2012

1 - Entretien de M. Bernard Cazeneuve avec le ministre délégué des Affaires européennes de Turquie (Paris, 5 novembre 2012)
 

Le ministre délégué chargé des Affaires européennes reçoit aujourd’hui M. Alaattin Büyükkaya, ministre délégué des Affaires européennes de Turquie, dans le cadre d’un déplacement que ce dernier effectue à Paris les 5 et 6 novembre.

 
Cet entretien sera notamment l’occasion d’évoquer les négociations d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne. Dans le domaine de la justice et des affaires intérieures, cet entretien permettra aux deux ministres de discuter de la mise en œuvre de l’accord de réadmission entre la Turquie et l’UE et des étapes nécessaires du dialogue entre les deux parties sur les visas.

 
Les ministres auront aussi l’occasion d’aborder les enjeux bilatéraux, notamment nos relations politiques, ainsi que de faire un tour d’horizon des principales questions régionales, en particulier la situation en Syrie.
 

 
2 - Égypte - Élection du patriarche copte orthodoxe Tawadros II
 
Nous saluons l’élection du Patriarche copte orthodoxe Tawadros II et nous lui souhaitons un plein succès dans sa mission.
 

Le nouveau Patriarche est un homme de dialogue et d’ouverture. Il jouera un rôle utile au moment où les Égyptiens jettent les bases d’un nouveau système politique et doivent définir, ensemble, les termes d’un nouveau contrat social.
 

Nous renouvelons à cette occasion notre soutien au processus de transition démocratique et de construction de l’État de droit en cours dans ce pays ami et proche.
 
 

 
3 - Darfour - Attaque d’un village par une milice
 
La France condamne l’attaque du village de Sigili perpétrée par une milice au Darfour le 2 novembre, à l’origine de la mort de 13 personnes selon un dernier bilan.
 

Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et à leurs proches.
 
La France appelle les autorités soudanaises à poursuivre en justice sans délai les auteurs de cette attaque inacceptable et contraire à toutes les règles du droit international.
 

Nous exprimons par ailleurs notre incompréhension face au blocage par l’armée soudanaise d’une patrouille de la MINUAD, opération de maintien de la paix déployée au Darfour, alors qu’elle se rendait sur le site pour enquêter sur les circonstances de l’attaque et venir en aide aux victimes civiles. Garantir la liberté de circulation de la MINUAD constitue une obligation pour les autorités soudanaises.
 
 
 

4 - Diplomatie économique
 
Q - Laurent Fabius se rend à Toulouse mardi soir pour un dîner avec la Chambre de commerce et d’industrie : pouvons-nous avoir des détails sur les raisons de cette visite ? Entre-t-elle dans le cadre de la diplomatie économique ?
 

R - Le déplacement du ministre à Toulouse s’inscrit dans le cadre du Forum "Destination International" organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse. Il reflète la priorité que le ministre entend donner à la diplomatie économique. M. Laurent Fabius multiplie ainsi les contacts avec les acteurs économiques français comme étrangers.
 
Par son soutien aux exportations françaises et aux entreprises étrangères souhaitant investir en France, le ministère des Affaires étrangères est mobilisé en faveur de l’effort de redressement de notre économie.
 
 
 

5 - Syrie
Q - Quelle est votre réaction suite aux images montrant des atrocités commises en Syrie ?
 

R - La France condamne toutes les violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire quelle que soit leur origine. Elle rappelle son attachement à la lutte contre l’impunité : les auteurs d’exactions en Syrie seront tenus pour responsables et les auteurs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité devront rendre compte devant la justice pénale internationale.
 
 

6 - Qatar
 
Q - Le proviseur du Lycée Voltaire a-t-il été congédié par le Qatar et que va devenir cet établissement ?
 

R - Le proviseur du Lycée franco-qatarien Voltaire a quitté ses fonctions à la suite d’un différend avec la partie qatarienne sur des questions de gestion. Le lycée Voltaire continue naturellement à fonctionner ; la rentrée a été assurée normalement dimanche 4 novembre.
 
Nous sommes en contact étroit avec le ministère de l’éducation nationale pour la nomination d’un nouveau proviseur, qui devrait intervenir prochainement.
 

La France réaffirme son engagement déterminé à continuer de soutenir ce projet pédagogique ambitieux et novateur en partenariat avec les autorités qatariennes.

Dernière modification : 06/11/2012

Haut de page