Mission de Brigitte Proucelle à Vancouver

L’ambassade de France au Canada mène depuis plusieurs années une politique volontariste d’ouverture vers l’ouest canadien, afin notamment de consolider et de développer la coopération entre nos deux pays sur l’ensemble du territoire canadien.

C’est dans ce contexte que s’inscrit la récente mission de Mme Brigitte Proucelle, Conseillère de coopération et d’action culturelle, scientifique, éducative et universitaire, qui s’est rendue dans les provinces de l’Alberta et de la Colombie-Britannique, ainsi que dans le territoire du Yukon, du 19 au 25 août derniers.

Avec la multiplication d’initiatives francophones, les provinces et territoires de l’Ouest canadien sont des espaces privilégiés pour approfondir les coopérations franco-canadiennes. En s’appuyant sur les valeurs communes et des liens historiques, culturels et politiques profonds unissant nos deux pays, la conseillère a confirmé par sa présence et ses visites l’approfondissement des relations bilatérales mais aussi multilatérales entre les deux pays dans les domaines culturels, éducatifs et scientifiques.

Retour en trois points sur cette mission qui a bénéficié d’une couverture médiatique importante, à la fois dans les médias anglophones et francophones.

Le soutien à la francophonie dans l’Ouest canadien, une priorité dans la coopération entre la France et le Canada.

L’Ouest canadien est un espace où s’épanouit une francophonie diversifiée qui vient enrichir la pluralité des francophonies qui se déploient dans le monde. Brigitte Proucelle a pu constater ce dynamisme à travers différentes visites au cours desquelles elle s’est réjoui de l’importance de l’enseignement du français de la petite enfance jusqu’aux études universitaires. Cet enseignement s’appuie sur une bonne implantation des écoles d’immersion et sur des accords franco-canadiens puissants et renouvelés.

1. En Alberta, consolider la coopération avec une présence renforcée d’enseignants français

La francophonie est au beau fixe en Alberta : les écoles d’immersion, au nombre de 215, sont en progression depuis une dizaine d’années. Leur fonctionnement s’appuie notamment sur des accords entre des Académies françaises et des conseils scolaires canadiens qui assurent et encouragent les projets de mobilité et les projets de coopération éducative.

La province de l’Alberta compte à ce jour cinq accords de ce type, renforcés par une lettre d’intention signée par le Ministère de l’Education de l’Alberta avec le Ministère de l’Education Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche en 2012 et signée à nouveau en 2016. L’accord sera signé à nouveau en novembre 2019.

Lors de sa visite à Edmonton, la conseillère s’est rendue sur le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta pour plusieurs rendez-vous. L’Ambassadrice de France, Mme Kareen Rispal, avait également marqué un arrêt sur le campus en novembre 2018. Brigitte Proucelle a rencontré Pierre-Yves Mocquais, doyen du campus, afin de discuter d’un accord qui pourrait prochainement intervenir entre l’Université de l’Alberta et des Universités françaises, Tours et Grenoble. L’objectif du double diplôme à l’étude : soutenir les écoles d’immersion de l’Alberta en permettant l’installation d’enseignants francophones compétents dans l’Ouest du Canada. Une signature officielle est prévue en novembre.

Plus d’informations sur ce double-diplôme dans cet article de Radio Canada Alberta.

Retrouvez également l’intervention de l’Ambassadrice Kareen Rispal sur le campus Saint-Jean en novembre 2018 sur le site de l’université.

2. De nouvelles perspectives de coopération dans le Yukon

Après l’Alberta, la conseillère a rejoint le territoire du Yukon. La présence française y est en expansion notamment grâce au Programme Vacances-Travail. Brigitte Proucelle a constaté avec enthousiasme la dynamique francophile et francophone de ce territoire peuplé de près de 40 000 habitants. Signe de cet engouement renouvelé pour la francophonie, le Yukon a officiellement rejoint en 2018 la communauté DELF-DALF au Canada. Un centre d’examen a ouvert au sein du Ministère de l’éducation du Yukon à Whitehorse et a accueilli les premiers candidats à la certification française en avril 2019. La volonté de coopération éducative est telle que l’idée d’ouvrir une Alliance Française dans la capitale a été lancée…

Brigitte Proucelle, en compagnie du Consul Général à Vancouver Philippe Sutter et du Consul honoraire Erik Hougen, a multiplié les rencontres politiques et a notamment échangé avec Hon. Tracy-Anne McPhee et Hon. Valerie Royle, respectivement Ministre de l’Education et sous-ministre du tourisme et de la culture. Leurs discussions ont notamment porté sur des projets de coopération éducatifs et culturels.

Autres rencontres politiques : Larry Bagnell, Député fédéral du Yukon, et Dan Curtis, Maire de Whitehorse).

Retrouvez un article sur la visite de la conseillère à Whitehorse dans la presse locale.

3. Rencontres de travail dans les Alliances Françaises

Brigitte Proucelle a également tenu à se rendre dans les différentes Alliances Françaises jalonnant son parcours, à Edmonton et à Vancouver. Ces établissements sont des centres essentiels du dialogue culturel franco-canadien et de la diffusion de la francophonie. La conseillère a pu rencontrer les présidents et les membres des conseils d’administration ainsi que les équipes de chaque Alliance. Dans chaque structure, elle a réalisé un suivi des projets éducatifs et culturels en cours et a lancé de nouvelles perspectives communes.

Recherche et innovation franco-canadiennes face aux défis de demain

Cette mission dans l’Ouest canadien a aussi été l’occasion de rencontrer les établissements universitaires les plus importants de l’Alberta et du Yukon. Si la conseillère a salué les collaborations passées, elle a aussi esquissé les pistes de coopérations possibles entre chercheurs français et canadiens autour d’enjeux et de défis qui rassemblent nos deux pays : Intelligence Artificielle, énergies et Arctique.

1. Rencontre avec Dr Daniel Barreda, lauréat 2019 du Fonds Franco-Canadien de la Recherche (FFCR) : l’histoire d’un succès.

Brigitte Proucelle a débuté ses rencontres universitaires en rendant visite au Dr Daniel Barreda, professeur en immunologie et santé animale à l’Université de l’Alberta. Avec son homologue français Pierre Boudinot, professeur à l’INRA en virologie et immunologie moléculaire, le chercheur canadien a obtenu une des vingt bourses proposées par le FFCR pour un projet intitulé Promotion of aquaculture fish health through enhance immune memory. Leur aventure a tout d’une success story : grâce aux 15,000 CAD obtenus, l’équipe a réussi à lever une somme de 5 millions CAD auprès du gouvernement canadien pour poursuivre les recherches et entrevoir des applications.

2. Rencontre des grandes universités et consolidation de la coopération sur des sujets d’avenir

La visite de l’Université de l’Alberta et du Campus Saint-Jean a été l’occasion de mettre en lumière les récentes collaborations scientifiques franco-canadiennes sur des sujets rassemblant les deux pays comme l’étude des océans et l’Intelligence Artificielle. Ainsi, en novembre 2018, la venue d’un French American Climate Talks - Oceans (FACT-O) a été co-organisée à Edmonton par l’ambassade de France au Canada et U-Alberta North. Serge Ségura , ambassadeur pour les océans, était alors intervenu lors des tables rondes.

Les sciences halieutiques comme domaine de coopération franco-canadien ont aussi été évoquées longuement lors de la rencontre avec Karen Barnes, présidente du Yukon College (YukonU). L’Arctique est un espace naturel dont l’étude promet de fédérer de nombreuses recherches françaises et canadiennes tant les expertises et les ressources de chacun des pays se complètent sur ce sujet.

A l’occasion de la visite du Yukon College à Whitehorse, Brigitte Proucelle a également félicité Karen Barnes de la création de YukonU, première université du Yukon à voir le jour. Elle a rappelé l’ensemble des programmes de mobilité étudiante et de collaboration scientifique existants entre la France et le Canada en appelant de ses voeux de futurs échanges universitaires et scientifiques avec la France.

Retrouvez l’interview accordée à Radio Canada à ce sujet.

De nombreuses visites dans les établissements culturels de l’Ouest canadien

Alberta
Brigitte Proucelle a également profité de sa mission dans l’Ouest pour prendre connaissance de la richesse et du dynamisme des établissements culturels des provinces de l’Alberta, de la Colombie-Britannique et du territoire du Yukon.

A Edmonton, la conseillère a visité l’Art Gallery of Alberta et a échangé avec Catherine Crowston, directrice générale et conservatrice en chef de la structure. Mme Crowston avait bénéficié d’un programme de mobilité mis en place par l’Institut Français en 2017, le programme FOCUS, en partenariat avec le Centre National des Arts Plastiques (CNAP). Brigitte Proucelle a également profité de son passage à Edmonton pour redécouvrir le Royal Alberta Museum, en compagnie de Chris Robinson son directeur général.

Yukon

A Whitehorse, Brigitte Proucelle a visité le MacBride Museum avec sa directrice, Patricia Cumming. Dans ce lieu central dans la narration de l’histoire du territoire du Yukon, la conseillère a pu découvrir la richesse du partage des cultures américaines et autochtones qui se déploie depuis près de deux siècles.

Une rencontre était également été organisée avec Casey Prescott, directeur général du Yukon Arts Centre. Cet échange a été l’occasion de rappeler la venue de l’artiste de cirque français Camille Boitel les 26 et 27 janvier 2019 et de réfléchir à de futures coopérations franco-canadiennes dans le domaine culturel.

Vancouver et Whistler

La mission de la conseillère s’est achevée à Vancouver où plusieurs rencontres artistiques étaient à l’agenda. Le Museum d’Anthropologie de Vancouver (MOA) a fait l’objet d’une visite, accompagnée de la directrice associée Moya Waters. Cet établissement a déjà développé plusieurs collaborations avec la France. Il a par exemple soutenu la venue de Jean-Michel Geneste, paléontologue et conservateur général du Patrimoine français, sur des chantiers archéologiques situés dans le sud de la Colombie-Britannique (Hedley Cave).

Brigitte Proucelle a également visité le tout récent Audain Art Museum, lieu culturel construit à Whistler en 2016. M. Curtis Collins, directeur général du lieu, vient d’être sélectionné pour le programme FOCUS en art visuel qui aura lieu à Paris du 14 au 18 octobre 2019 qui lui permettra d’avoir une meilleure connaissance du panorama artistique et patrimonial français.

Enfin, la conseillère a pu découvrir l’œuvre de l’artiste franco-canadienne Marie Khouri. Figure montante de l’art et du design, on peut trouver ses créations dans de nombreuses galeries à Vancouver, dans les grandes capitales mais aussi dans le nouveau restaurant de la Tour Eiffel, le Jules Verne.

Couverture mediatique

Interview radio en français sur Radio Canada Yukon/Colombie-Britannique
Emission Phare Ouest du 21 août

"France looks to strengthen ties with Yukon"
Article de presse en anglais dans le Whitehorse Star
France looks to strengthen ties with Yukon paru dans l’édition 26 août.

Interview en français sur son déplacement à Edmonton paru dans Le Franco albertain.

- Retrouvez les photos sur notre page Facebook.

- Site Internet de l’Ambassade de France au Canada.

- Couverture médiatique complète suscitée par nos services en 2019 sur notre site.

Dernière modification : 18/09/2019

Haut de page