Visite du Vice-Président des relations internationales de l’Université Lumière Lyon 2 à Vancouver

Le 25 octobre, le Professeur français Jim Walker, Vice-Président des relations internationales de l’Université Lumière Lyon 2 était en déplacement à Vancouver où il a rencontré ses homologues à l’Université de Simon Fraser Université en présence de Chantal Barin, Attaché de coopération scientifique au Consulat général de France à Vancouver.

La rencontre avait pour objectif d’explorer les opportunités d’entente et de collaborations possibles entre les deux établissements, notamment en matière de programmes en français pour les étudiants de SFU, mais aussi de projets de recherche.

Une parfaite maîtrise du français et de la culture française étant un objectif porté à la fois par les universités canadiennes qui forment les futurs enseignants de français ou personnels administratifs francophones et par le gouvernement provincial, l’accès au département des sciences du langage de l’Université Lumière Lyon 2 représente une opportunité très attractive pour les étudiants de SFU. Diverses modalités ont été envisagées, soit sous forme d’écoles d’été associant étude français et imprégnation culturelle, soit sous forme de stages d’immersion dans les écoles dans le cadre des diplômes de Français Langue Etrangère (FLE).

Au-delà des projets académiques, les liens préexistants entre des chercheurs de la Faculté d’éducation de SFU et du laboratoire ICAR (UMR 5191, associant l’Université Lyon-2, le CNRS et l’ENS de Lyon), pourraient être développés grâce en particulier aux bourses Mitacs-GRA qui permettent à de jeunes Canadiens de faire un stage de recherche en France, et inversement.

Enfin, dans le contexte actuel où la réduction des mobilités internationales se heurte à la nécessité d’ouverture des étudiants sur le monde et les enjeux globaux, l’idée de formations mixtes, associant une période de travail en réseau entre étudiants français et canadiens sur une question en lien avec les Objectifs de Développement Durable et une période d’échanges en présentiel permettrait d’optimiser l’expérience à l’étranger des étudiants sur la base du travail effectué en amont.

Cette première rencontre a ouvert la voie à des discussions plus approfondies qui vont se poursuivre par la mise en relation directe des enseignants concernés. Rendez-vous a été pris pour se revoir au moment de l’APAIE-2022, le grand congrès international d’éducation qui aura lieu à Vancouver du 27 au 31 Mars 2022.

Dernière modification : 29/10/2021

Haut de page