Goût de / Good France dans l’ouest canadien

Au-delà des restaurants participants, les ambassades de France se sont mobilisées le 19 mars organisant en leurs murs un dîner Goût de / Good France. Dans de nombreux pays, les réseaux consulaire et culturel se sont également fait l’écho de cet événement inédit.

Ce fut une véritable invitation au voyage que la France a adressé au monde : réunir plus de 1 500 chefs des 5 continents qui se sont appropriés les atouts de la gastronomie française pour exprimer leur talent au travers de 1 500 menus.

Dans les quelque 1 500 restaurants participants, l’évènement a rendu hommage à une cuisine vivante, ouverte et innovante, tout en restant fidèle à ses valeurs : partage, plaisir, respect du bien-manger et de la planète.

Goût de / Good France a été organisé à l’initiative d’Alain Ducasse et du ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

Laurent Fabius a déclaré lors de la présentation du projet : « Le patrimoine de la France, c’est la cuisine, ce sont les vins, (…) le repas à la française est inscrit depuis 2010 au Patrimoine mondial de l’UNESCO, mais c’est un patrimoine qu’il ne faut pas seulement contempler ou glorifier ou savourer, c’est un patrimoine qu’il faut faire fructifier et mettre en valeur  ».

Pour Alain Ducasse : « La cuisine française est l’interprète d’une cuisine qui a évolué vers la légèreté dans l’harmonie avec son environnement (…) le point commun c’est la générosité, le partage, l’amour du beau et du bon, il s’agira d’une parenthèse enchantée, l’occasion de fêter la cuisine française partout dans le Monde ».

S’inspirant d’Auguste Escoffier qui initiait en 1912 « les Dîners d’Épicure » — le même menu, le même jour, dans plusieurs villes du monde et pour le plus grand nombre de convives — Goût de / Good France a repris cette belle idée avec la volonté d’associer des restaurants aux quatre coins du monde.

Les chefs ont proposé dans leurs établissements un menu « à la française » avec un apéritif de tradition française, une entrée froide, une entrée chaude, un poisson ou crustacé, une viande ou volaille, un fromage français (ou une sélection), un dessert au chocolat, des vins et un digestif français, tout en restant libres de mettre en valeur leur propre tradition/culture culinaire.

Une cuisine accessible à tous, du bistrot aux tables d’exception, réalisée à partir de produits frais de saison et issus du terroir local, avec moins de graisses, de sucres, de sel et de protéines.

A Vancouver, le chef Michel Jacob a proposé un menu élaboré qui a glorifié aussi bien les produits locaux que le savoir-faire culinaire français. Le restaurant affichait complet et plus d’une centaine de personnes étaient sur liste d’attente.

Consultez le site officiel et parcourez les tables du monde : www.goodfrance.com.

A Calgary, le chef Michel Nop a également servi un repas à plusieurs services dans son restaurant Chef’s Table.

JPEG

JPEG

Dernière modification : 28/06/2017

Haut de page