La culture française s’installe à Vancouver en septembre

Les programmateurs événementiels de Vancouver font la part belle, ce mois-ci, à la culture française. La soirée du 13 septembre constitue le point d’orgue de cette programmation « bleu-blanc-rouge ». Les amateurs peuvent apprécier une rétrospective de Leos Carax, la Nuit de l’animation française dans le cadre du Spark Festival et même l’installation pendant le New Forms Festival d’une œuvre originale conçue, entre autres, par un collectif français.

Chaque année, la série Spotlight on French Cinema, programmée dans le cadre du Vancouver International Film Festival (VIFF), qui débute le 26 septembre, rencontre un franc succès. Elle permet aux réalisateurs français de faire connaître leur art dans l’Ouest du Canada.

Cette année, le rayonnement s’étendra à bon nombre d’artistes français qui évoluent dans d’autres disciplines et qui sont les invités très spéciaux des organisateurs d’événements culturels à Vancouver :

-  JPEGLa Pacific Cinémathèque crée l’événement de la rentrée avec la rétrospective consacrée à Leos Carax. Ses cinq films (Boy Meets Girl, Mauvais sang, Les amants du Pont neuf, Pola X, Holy motors), qui constituent l’ensemble de son œuvre, sont diffusés entre le 13 et le 22 septembre,

-  JPEGSpark’13 a proposé la Nuit de l’animation française, le 13 septembre, au cours de laquelle deux films français d’animation "Aya de Yop-city" de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie et "Ma maman est en Amérique et elle a rencontré Buffalo Bill" de Marc Boréal et Thibaut Chatel ont été présentés

JPEG
- New Forms Festival promeut "Hypercube", la performance du collectif français 1024 Architecture, le 13 septembre.

Le mois de septembre 2013 à Vancouver est incontestablement placé sous le signe de la culture française.

Dernière modification : 16/09/2013

Haut de page