L’artiste Lili Reynaud-Dewar s’expose à la galerie Audain [en]

JPEG - 1 Mo
My Epidemic (small modest bad blood opera), une oeuvre présentée à la Biennale de Venise Lili Reynaud-Dewar

Les formes hétérogènes que l’artiste produit s’intéressent particulièrement aux questions identitaires ; quelles soient relatives au statut des femmes ou des communautés dominées, les icônes de la transgression culturelle habitent sa réflexion plastique.

My Epidemic (Teaching Bjarne Melgaard’s Class) est une itération d’œuvres d’art, de textes, séminaires et expositions dans laquelle l’artiste cite et annote de multiple auteurs et textes influencés par le virus du Sida et ses impacts sur le corps et la culture. Cet ensemble de matériaux joue le jeu de la viralité, allant de l’épidémiologie, à l’action collective, de la production artistique à la formation identitaire.

Au cours de son exposition, Lili Reynaud-Dewar connecte la matière du séminaire de l’artiste norvégien Bjarne Melgaard « Beyond Death : Viral Discontents and Contemporary Notions about AIDS » donné lors de la 54ème Biennale de Venise en 2011 avec son œuvre précédente My Epidemic (small modest bad blood opera) produite pour « All World’s Future » à la 56ème biennale de Venise en 2015.

JPEG - 411.2 ko
L’artiste Lili Reynaud-Dewar au centre de son installation à la Galerie Audain
JPEG - 221.8 ko
L’artiste Lili Reynaud-Dewar lors du vernissage de son exposition à la Galerie Audain

Biographie de l’artiste

Le travail de Lili Reynaud-Dewar a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles entre autres au New Museum à New York, à l’Index Fondation for Contemporary Arts à Stockholm, au Consortium de Dijon, au 21er Raum — Belvedere à Vienne, à Outpost à Norwich, au Magasin — Centre National d’Art Contemporain de Grenoble, à la kunsthalle Basel, à la Fondation Calder à New York (performance), à la Serpentine Cinema à Londres (performance), au FRAC Champagne-Ardenne à Reims. Elle a également participé à de nombreuses expositions collectives au Centre Pompidou, à la Fondation d’entreprise Ricard, au Palais de Tokyo et au Plateau à Paris, au CAPC de Bordeaux, au CAFAM à Pékin, au Logan Center for the Arts à Chicago, à la Kunsthalle Fribourg, à la Generali Foundation et au MAK à Vienne, au Witte de With à Rotterdam, dans le cadre de la Biennale de Lyon 2013 et de la 5ème Biennale de Berlin.

Lili Reynaud-Dewar est la lauréate 2015 de Audain Visual Artist in Residence qui est co-présenté par SFU Galleries et SFU’s School for the Contemporary Arts. Sa résidence ainsi que son exposition reçoivent le soutien de l’Institut français et du consulat général de France à Vancouver.
JPEG - 227.5 ko
Auditoire attentif lors du vernissage de l’exposition de Lili Reynaud-Dewar à la Galerie Audain

Audain Gallery
Vernissage, 21 octobre 2015, 19 heures
22 octobre au 12 décembre 2015

SFU Goldcorp Centre for the Arts
149 West Hastings Street, Vancouver BC, Canada V6B 1H4

La Galerie Audain a publié l’ensemble de la biographie du séminaire, ainsi qu’une vidéo et des photos de l’exposition.

Dernière modification : 06/06/2016

Haut de page