FACTS Vancouver : biodiversité et innovation [en]

La conférence a été enregistrée et peut-être revue ici .

Une série de conférences en Amérique du Nord

Suite à la conférence climatique Cop21 et du processus de ratification des Accords de Paris, le Consulat général de France à Vancouver a décidé d’organiser en partenariat avec le Beaty Biodiversity Museum une nouvelle conférence publique sur le lien entre diversité biologique et innovation dans le contexte du changement climatique.

FACTS Vancouver 2016

Un panel franco-canadien de professeurs, chercheurs et entrepreneurs a échangé sur les dernières méthodes disponibles pour protéger la diversité biologique ainsi que des dernières innovations pour contrer les effets anthropiques pour la viabilité naturelle. Cela, à quelques jours seulement de la journée internationale sur la biodiversité.

JPEG

Moments forts

« La biodiversité est la base de notre existence » Daniel Pauly

En introduction, M. M. Jean-Christophe Auffray (voir les biographies dans le programme ci-dessous) a rappelé la création d’une agence gouvernementale dédiée à la biodiversité, actuellement en cours de ratification et qui devrait être lancée officiellement prochainement.

Ross Beaty a salué le gouvernement français, en français "Félicitations, je vous remercie de mon coeur" pour le travail acharné et la manière dont Paris a conduit la Cop21 avant, pendant et après les accords.

« Notre économie doit changer, que ce soit par désastre ou via l’élaboration d’un plan précis [...] La justice sociale n’a pas lieu d’être si notre environnement est détruit » Ross Beaty

A la fois d’un point de vue scientifique, légal ou entrepreunarial, chaque panéliste a présenté ses recherches, découvertes et préconisations, que ce soit ès biodiversité marine ou terrestre :

  • "Il nous faut reconnecter les habitats naturels entre eux afin que les espèces puissent se déplacer librement" Jedediah Brodie
  • La plupart des techniques utilisées pour protéger la biodiversité est similaire à celles utilisées dans la conservation des espèces. De ce fait, protéger les habitats naturels, protéger l’interconnectivité [...] ne requiert pas des techniques nouvelles ou différentes, il s’agit de techniques que l’on connait résolument bien" Jedediah Brodie
  • "On ne peut régler le problème de la biodiversité dans régler la question de l’équité (accès aux ressources) Daniel Pauly
  • (On ne peut recréer ce qui a été perdu) "mais on peut tâcher d’endiguer le processus" Alexandre Cluchier
  • "Une meilleure collaboration et coordination" (entre les acteurs) sont deux clefs de réussite Colleen Giroux-Schmidt

La biodiversité ne devrait pas être un luxe

Le Docteur David Suzuki, célébrité militantiste, présent dans la salle a également pris la parole et affirmé que le bien le plus précieux pour l’homme est l’air que nous respirons et qu’il faut également faire le maximum pour le protéger.

Une centaine de personnes presentes
Les panelistes
Dr David Suzuki prend la parole
Les panelistes
Dr Suzuki et Dr Brodie
Une reception a suivi a conference, sous le squelette de la baleine au Beaty Biodiversity Museum
Dr Leporini (Attache scientifique du Consulat), Alexandre Cluchier (Eco-Med), Colleen Giroux-Schmidt avec une collègue (Innergex) et Joseph Pallant (Brinkman Climate)
Dans les médias :

Programme (en anglais) :

PDF - 372.5 ko
(PDF - 372.5 ko)

JPEG

Dernière modification : 25/05/2016

Haut de page