Des élèves de Vancouver envoient leur soutien pour #France2023

Des élèves de Vancouver partagent leur passion du rugby et montrent leur soutien à la candidature de la France pour l’organisation de la Coupe du Monde en 2023 en France.

La France est une nation historique du ballon ovale. Avec la fédération française, qui a fêté ses 110 ans, elle a toujours joué un rôle important dans le développement de ce sport. C’est la raison pour laquelle la France est candidate à l’organisation de la Coupe du Monde en 2023. Le Comité International de Rugby annoncera sa décision le 15 novembre.

Quoique ce sport ait fait ses premières apparitions au Canada dans les années 1860, c’est ici une discipline moins populaire. C’était sans compter la performance du XV féminin lors de la Coupe du monde féminine de 2014 où elle a été finaliste (à noter que le sélectionneur de cette équipe est le Français François Ratier). De même, il existe un engouement certain généré par le rugby à VII. L’une des étapes du championnat du monde se déroule à Vancouver chaque année en mars.

C’est à cette occasion que l’enseignante de français en école primaire, Laetitia Lerebourg, a pu organiser, avec le soutien de Gilles Medge, chargé de Mission Internationale à la Direction générale de la Fédération française de Rugby, une rencontre en mars 2017 entre les joueurs français du VII et sa classe d’élèves en immersion française. Et de cet échange est né le projet de créer une activité sportive extrascolaire de rugby à l’école de Henry Hudson Secondary School.

Les enfants ont partagé avec nous ce qu’ils pensent du rugby, des joueurs français et ont adressé leur message de soutien à la candidature de la France.

Un beau moment autour du sport et de la francophonie !

Dernière modification : 15/11/2017

Haut de page