Décryptage : le Cirque Contemporain

JPEG - 6.6 ko
© André Baumecker

Le Nouveau Cirque fait son apparition en France dans les années 1970 et se pose en rupture avec le cirque traditionnel sous divers aspect : remise en question du mode de représentation circulaire, disparation des animaux, les numéros se succédant et multipliant les prouesses laissent la place à des réalisations artistiques poussées aux enjeux dramaturgiques forts. L’une des caractéristiques majeures du cirque contemporain est, comme le prouvent la majorité des créations actuelles, de ne se concentrer plus que sur une seule discipline (par exemple la jonglerie, le trapèze ou le fil de fer, etc.), et d’en faire un spectacle complet.

Grâce à l’attention soutenue des pouvoirs publics qui passe par un soutien fort aux compagnies, mais aussi par la qualité de l’enseignement de la discipline, le Nouveau Cirque français ou Cirque Contemporain est aujourd’hui un art majeur dont les œuvres sont programmées sur les grandes scènes et dans le cadre des grands festivals internationaux. Les compagnies XY, Non Nova, Cirque Ici, Cirque Baroque, Cirque Plume, et plus tôt, les Arts Sauts, pour ne citer que celles-ci, ont fait le tour du monde.

L’échange fécond avec les autres arts est une caractéristique forte du cirque contemporain. La danse, le théâtre, la musique, la vidéo, voire l’architecture ou les arts plastiques ont beaucoup influencé les arts du cirque ces dernières décennies et inversement des artistes de cirque sont souvent conviés sur des plateaux de théâtre ou de danse.

Découvrez les spectacles français proposés dans le cadre du Spotlight on France du PuSh Festival qui se déroule du 19 janvier au 7 février 2016.

Dernière modification : 18/01/2016

Haut de page