Déclarations du porte-parole : 26/06/2013

Déclaration de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, de Mme Delphine Batho, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, et de M. Pascal Canfin, ministre délégué, chargé du Développement

La France salue les mesures présentées le 25 juin par le Président Obama pour lutter contre le réchauffement climatique. Elles marquent l’engagement des Etats-Unis dans ce combat majeur et devraient contribuer à une dynamique positive dans les négociations internationales.

La France de son côté est pleinement mobilisée pour lutter contre le réchauffement climatique, sur le plan national avec le dialogue sur la transition énergétique, comme au plan européen et international. Nous nous mettons en ordre de marche pour aboutir en 2015, avec la COP 21, à un nouvel accord ambitieux et applicable à tous.

La lutte contre le réchauffement climatique est une nécessité, notamment pour les pays les plus vulnérables. C’est également une opportunité. Nous pouvons faire évoluer nos modes de production, innover et conquérir de nouveaux marchés, les marchés de la transition écologique.

Nous considérons la lutte contre le changement climatique comme une priorité absolue et le ministère des Affaires étrangères ainsi que le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie s’y engagent totalement.

Entretien entre M. Thierry Repentin et M. Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission européenne

M. Thierry Repentin, ministre délégué chargé des affaires européennes, recevra aujourd’hui au Quai d’Orsay M. Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission européenne chargé des relations inter-institutionnelles.

MM. Repentin et Šefčovič ; évoqueront ensemble les sujets d’actualité européenne et les questions inter-institutionnelles, notamment les relations avec le Parlement européen.

Mobilité professionnelle France-Québec - Réunion du Comité bilatéral de suivi (25 juin 2013)

Mme Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger et coprésidente du Comité bilatéral de suivi de l’Entente entre le Québec et la France en matière d’arrangement de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (ARM), a réuni hier le Comité en présence de M. Jean-François Lisée, ministre québécois des relations internationales, de la Francophonie et du commerce extérieur.

Ces accords permettent à la France et au Québec d’adopter une procédure commune de reconnaissance des qualifications professionnelles qui vient faciliter et accélérer l’acquisition d’un permis pour l’exercice d’une profession ou d’un métier réglementé dans ces territoires.

Depuis la conclusion de l’Entente en 2008, 63 professions et métiers en France correspondant à 81 professions, métiers et fonctions au Québec ont fait l’objet d’ARM signés. La quasi-totalité des professions et métiers réglementés est aujourd’hui couverte, grâce à une mobilisation sans précédent des ministères concernés et des ordres professionnels, ainsi que de l’Assemblée permanente des chambres de métiers de l’artisanat.

Libye - Élection de M. Nouri Abou Sahmin à la présidence du Congrès général national libyen

La France salue l’élection de M. Nouri Abou Sahmin à la présidence du Congrès général national libyen et lui adresse ses vœux de réussite dans sa mission.

La France soutient les autorités libyennes qui sont issues des élections démocratiques de juillet 2012. Elle souhaite que le Congrès général national libyen continue de mener le processus de transition avec détermination et dans le dialogue, avec pour objectif l’adoption d’une Constitution qui rassemble tous les Libyens.

La France a soutenu la première les aspirations du peuple libyen à la liberté et reste mobilisée pour appuyer la transition démocratique et l’édification d’un État de droit. La France souhaite poursuivre et approfondir sa coopération avec les autorités libyennes, notamment pour renforcer les forces de sécurité nationales.

5 - Nigéria - Exécutions

La France condamne les exécutions survenues lundi au Nigéria, dans l’État d’Edo, qui mettent fin au moratoire de fait sur la peine de mort appliqué par la République fédérale depuis 2006.

La France réaffirme son opposition déterminée et constante à la peine de mort, en tous lieux et en toutes circonstances. C’est le sens de la campagne en faveur de l’abolition universelle lancée officiellement à Paris le 9 octobre 2012 par M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères.

Dernière modification : 23/05/2014

Haut de page