Déclarations du porte-parole - 11/07/13

Au point de presse du 11 juillet 2013, le porte-parole a fait les déclarations et a répondu aux questions suivantes :

1 - Entretien téléphonique du Ministre avec le nouveau Président de la Coalition Nationale Syrienne, M. Ahmad al-Assi al-Jarba (11 juillet)

Le Ministre des Affaires étrangères s’est entretenu, ce matin, par téléphone avec le nouveau président de la Coalition Nationale Syrienne, M. Ahmad al-Assi al-Jarba.

Le Ministre l’a félicité pour son élection à la tête de la Coalition, et pour celle des autres membres des instances dirigeantes. Alors que la répression du régime syrien s’accroît, notamment à Homs, il a exprimé la détermination de la France à poursuivre son appui à la Coalition Nationale Syrienne ainsi qu’à l’état-major conjoint dirigé par Selim Idriss.

Le Ministre a salué et partagé l’appel à la trêve lancé par le président al-Jarba à l’occasion du Ramadan.

M. Laurent Fabius a réaffirmé l’engagement de la France à aider la population syrienne et à la soutenir dans son combat pour une Syrie libre et démocratique, ainsi que sa détermination à rechercher une solution politique en ce sens.

Le Ministre a invité le nouveau Président de la Coalition Nationale Syrienne à se rendre prochainement en France, ce que M. Ahmad al-Assi al-Jarba a volontiers accepté.

2 - Entretien de M. Laurent Fabius avec Mme Valerie Amos, secrétaire générale adjointe des Nations unies chargée des affaires humanitaires (Paris, 9 juillet 2013)

M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a rencontré le 9 juillet Mme Valerie Amos, secrétaire générale adjointe des Nations unies chargée des Affaires humanitaires, coordonnatrice des secours d’urgence et chef du Bureau de la coordination des Affaires humanitaires (BCAH).

Cet entretien a été l’occasion de rappeler le soutien de la France à Mme Amos et aux Nations unies : alors que les besoins sont croissants, leur présence et leur action dans les pays en crise est indispensable, notamment sur le plan humanitaire. Il a permis d’évoquer la situation en Syrie, pour laquelle M. Fabius et Mme Amos sont convenus de l’urgence à pouvoir accéder aux populations civiles victimes du conflit. Les échanges ont également porté sur le Mali et la République centrafricaine, à la veille du déplacement qu’effectuera Mme Amos dans ce pays.

À l’occasion de son déplacement à Paris, Mme Amos a également rencontré les principales ONG françaises actives dans les domaines de la solidarité et des droits de l’homme. Ces dernières ont rappelé la nécessité d’un accès libre et sans entraves des acteurs humanitaires dans les pays en crise.

Comptant parmi les principaux donateurs du BCAH, la France a signé en octobre 2012 une déclaration conjointe de partenariat qui réaffirme notre soutien politique de la France à cette institution, dont le rôle est essentiel pour assurer la coordination de l’aide humanitaire en cas de situation d’urgence.

3 - RDC - Signature du premier contrat de désendettement et développement (10 juillet 2013)

Au terme de son déplacement en République démocratique du Congo, Mme Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie et représentante personnelle du président de la République pour la Francophonie, a signé avec M. Patrice Kitebi, ministre délégué chargé des finances de RDC, le premier contrat bilatéral de désendettement et de développement.

Dans le cadre de son effort additionnel d’allègement de dette, la France a conclu ce contrat avec la RDC pour la période 2013-2016, pour un montant d’environ 106 MEuros. Une seconde phase portera son montant total à 170 MEuros au terme de la période 2017-2022.

Les fonds seront affectés, en RDC, à plusieurs secteurs d’intervention prioritaires : éducation (40 MEuros), formation professionnelle (25 MEuros), eau (18 MEuros) et gouvernance financière (10MEuros).


4 - RDC - Signature de deux conventions avec le Programme alimentaire mondial (10 juillet 2013)

Mme Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie et représentante personnelle du président de la République pour la Francophonie, et M. Martin Ohlsen, représentant du Programme alimentaire mondial (PAM) en République démocratique du Congo, ont signé le 10 juillet à Kinshasa deux conventions de financement pour un montant total de 700 000 euros.

Ces conventions concernent deux projets distincts, mis en oeuvre par le PAM dans la province de l’Équateur et l’Est du pays (Sud-Kivu, Province Orientale) :

- le premier, « Achat pour le progrès », est un outil innovant destiné aux petits producteurs de la province de l’Équateur et développé avec plusieurs acteurs (FAO, SNV et OXFAM) pour relancer la production et le commerce des denrées agricoles en reliant les petits producteurs aux marchés ;

- le second concerne l’assistance alimentaire pour les victimes des conflits armés dans la province de l’Équateur et l’est du pays, où l’afflux massif de réfugiés centrafricains a engendré une nouvelle crise humanitaire dans cette région comptant déjà de nombreux réfugiés internes (près de 40 000 réfugiés centrafricains y ont trouvé refuge depuis décembre 2012).


5 - Nomination de Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka à la tête d’ONU Femmes (10 juillet)

La France salue la nomination de Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka au poste de directrice exécutive d’ONU Femmes. Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka apportera son expérience de vice-présidente d’Afrique du Sud et de femme politique engagée dans la défense et la promotion de la parité et de l’autonomisation des femmes.

La défense des droits des femmes, la promotion de l’égalité femmes-hommes et la lutte contre les violences fondées sur le genre constituent des priorités majeures de l’action extérieure de la France.

La France rappelle à cet égard son attachement à ONU Femmes, dont elle a soutenu la création et partage pleinement les priorités. Elle a développé plusieurs actions de coopération avec cette agence, en renforçant notamment son partenariat à travers la signature d’un accord-cadre de coopération en mai 2012.

6 - Iran- Nucléaire

Q - Confirmez-vous l’existence d’un nouveau site nucléaire secret iranien comme l’ont révélé ce jour les Moudjahidine du Peuple ?

R - Nous évaluons cette information, comme toutes celles relatives au programme nucléaire iranien.

7 - Mexique

Q - Visite de M. Laurent Fabius dimanche au Mexique : quels sont les objectifs ? Quelles sont les personnalités non-économiques qui feront partie du conseil stratégique franco-mexicain (scientifique, culture...) ?

R - Le déplacement du ministre des Affaires étrangères au Mexique les 14 et 15 juillet permettra de confirmer le nouvel élan imprimé à la relation bilatérale, à l’occasion de contacts avec les autorités mexicaines qui viseront à identifier et encourager les projets les plus porteurs. Comme l’a indiqué le président de la République à son homologue Enrique Peña Nieto le 17 octobre 2012 à Paris, la relation franco-mexicaine doit être portée « au plus haut ».

L’ensemble des domaines de coopération entre nos deux pays seront abordés. M. Laurent Fabius marquera en particulier notre souhait de renforcer nos relations dans les domaines prioritaires : échanges économiques et investissement, développement durable et énergie, sécurité, éducation, formation, recherche et culture.

La composition du conseil stratégique franco-mexicain, coprésidé pour la partie française par M. Philippe Faure, représentant spécial pour le Mexique, sera annoncée lundi prochain.

Dernière modification : 11/07/2013

Haut de page