Déclarations du porte-parole adjoint - 26/09/13

Au point de presse du 26 septembre 2013, le porte-parole adjoint a fait les déclarations et a répondu aux questions suivantes.

1 - Traité sur le commerce des armes (25 septembre 2013)

Une vingtaine de pays supplémentaires ont signé hier en marge de l’assemblée générale des Nations unies le traité sur le commerce des armes, y compris les États-Unis, premier exportateur mondial d’armes. Cent sept pays ont désormais signé ce traité.

La France salue ce progrès important. Les autorités françaises restent mobilisées pour obtenir l’adhésion de tous les grands acteurs du marché mondial de l’armement et permettre une entrée en vigueur du traité dans les meilleurs délais.

À titre national, M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, a voulu que la France soit parmi les premiers grands pays à ratifier ce traité. Le projet de loi de ratification sera examiné par le Parlement dès le mois d’octobre.

2 - Webdocumentaire : « Confidences des Ambassadeurs »

Avec l’objectif de continuer à mieux faire connaître la réalité de son action sur le terrain, le ministère a réalisé de brèves interviews de huit ambassadeurs. Ceux-ci racontent un événement marquant dans l’exercice de leur mission.

Ces souvenirs montrent l’étendue des missions menées par les diplomates dans les crises internationales, les négociations internationales et européennes ou encore les missions humanitaire et consulaire d’aide aux Français dans la détresse.

Ces vidéos sont accessibles sur le lien suivant : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/photos-videos-et-publications/webdocumentaires/article/webdocumentaire-confidences-des

Cette série, intitulée « confidences des ambassadeurs » et tournée en marge de la récente conférence des ambassadeurs, sera bientôt complétée par sept autres vidéos.

3 – Syrie

Q - Environ une douzaine de groupes rebelles en Syrie ont signe une déclaration conjointe rejetant tout commandement par ou lien avec ASL ou la Coalition Nationale Syrienne, soutenue par la France et plusieurs autres pays.

Quelle réaction à cette déclaration et quel effet sur les efforts the unifier les opposants au régime de Damas ?

A quelle hauteur estimez-vous que ces groupes hors ASL contribuent à la révolte ? Combien sont-ils et quel pourcentage de toutes les forces anti-Assad représentent-ils ?

R - L’opposition modérée, laïque et démocratique représente l’unique alternative au régime de Bachar Al-Assad.

Il est urgent de renforcer la Coalition nationale syrienne et son état-major conjoint, afin qu’ils puissent conforter leur légitimité sur le terrain et fournir une alternative crédible dans le cadre d’une transition politique.

C’est l’objet de la réunion internationale de soutien à la Coalition nationale syrienne qui se tient aujourd’hui à New York, à l’initiative de la France.

4 – Bénin

Q - Pouvez-vous nous dire où en est la demande du Bénin concernant l’extradition de M. Talon, le dossier a semblé avancer ces derniers jours ?

R - Dans le cadre de cette demande d’extradition, le Bénin, pays proche et avec lequel nous avons des relations de confiance, a appliqué l’accord judiciaire franco-béninois et a fourni les pièces nécessaires. A ce stade, c’est au juge judiciaire de se prononcer sur la demande et la pertinence de l’extradition.

Dernière modification : 26/09/2013

Haut de page