Compte rendu du Conseil consulaire du 26 avril 2017

Bilan du premier tour des élections présidentielles :

Le Consul général a fait part aux conseillers consulaires des mesures sans précédent qui avaient été prises : ouverture de 5 bureaux de vote contre 1 ou 2 auparavant, dont deux à Vancouver pour la première fois.

Malgré cela, en raison du haut taux de participation (près de 43% contre 29% en 2012), et de l’augmentation de la population inscrite, Vancouver n’a pas été épargné des temps d’attente constatés à Toronto et Montréal (2h en moyenne) tandis qu’à Victoria et Edmonton, le processus s’est déroulé rapidement.

Des mesures visant à fluidifier le processus seront mises en place (par exemple appel à des volontaires hors consulat), mais la question du manque d’assesseurs nommés par les partis politiques (aucun à Vancouver) a été identifiée comme un problème important, car bloquant la possibilité pour le consulat de désigner des assesseurs, en sus de deux. Les conseillers consulaires ont été sollicités pour obtenir une nomination lors du prochain tour de scrutin. Le conseiller élu à l’AFE a indiqué que des informations contradictoires circulaient sur ce point et une vérification sera faite.

Abordé dans les réseaux sociaux, la question de la présence des enfants dans les bureaux de vote est délicate : le Consul général a proposé de l’aborder en faisant appel au pragmatisme de nos concitoyens dans un message qu’il leur adressera et dont le projet sera soumis pour avis aux conseillers consulaires.

Dernière modification : 28/04/2017

Haut de page