Ce que deviennent le livre et la lecture [en]

Intitulé de la conférence

La conférence intitulée "What is a Book ? Authorship, Textuality, and Reading from the Age of the Codex to the Digital World" traitait des mutations de l’écriture et, particulièrement de l’histoire du livre de la naissance du codex à l’ère digitale, et cherchait à les relier dans le cadre d’une histoire culturelle du social. La discussion a également abordée entre autres les défis lancés par les nouveaux modes de publication et d’appropriation des textes, et ce depuis le XVIIIème siècle.

Biographie du conférencier

Historien français rattaché au courant historiographique de l’école des Annales. Robert Chartier travaille sur l’histoire du livre, de l’édition et de la lecture.

Originaire de Lyon, il fait ses études secondaires au lycée Ampère de cette même ville. Entre 1964 et 1969 il est élève à l’École normale supérieure de Saint-Cloud et en parallèle, il poursuit un cursus universitaire de licence et de maîtrise à la Sorbonne (1966-1967). En 1969, il est reçu à l’agrégation d’histoire.

JPEG Il enseigne comme professeur agrégé au lycée Louis-le-Grand de Paris entre 1969 et 1970. Cette même année, il devient assistant en Histoire moderne à l’université de Paris I puis, maître-assistant à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il devient par la suite maître de conférences (1978-1983) puis directeur d’études à l’EHESS jusqu’en 2006. Cette même année, il est nommé professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « Écrit et cultures dans l’Europe moderne ». Il anime également l’émission Les Lundis de l’Histoire sur France Culture, au cours de laquelle il s’entretient avec des historiens qui publient des ouvrages sur l’histoire moderne (XVIe - XVIIIe siècle).

Les travaux de Roger Chartier sont décrits, par Dorothea Kraus, dans les termes suivants : « L’auteur, le texte, le livre et les lecteurs sont les quatre pôles entre lesquels se déploie le champ de travail de Roger Chartier sur une histoire du livre et de la lecture et qu’il cherche à relier dans le cadre d’une histoire culturelle du social. Le concept d’«  appropriation  » rend dans cette perspective non seulement possible de faire converger ces objets de recherche, mais aussi de les mettre en relation avec les pratiques de la lecture qui déterminent chaque appropriation et qui dépendent à leur tour des compétences de lecture d’une communauté de lecteurs, des stratégies de l’auteur, de la forme du texte.  »

Informations pratiques


Date : 14 octobre 2015, à 17 heures
Lieu : Irving K. Barber Learning Centre, Dodson Room (302)

Une réception s’est tenue après la conférence.

Le programme des French Scholar Series est le fruit d’un partenariat entre :
JPEG
PNG

Dernière modification : 06/06/2016

Haut de page