Art numérique et technologie interactive : le France très active à Banff

Le Banff Centre for Arts & Creativity, centre important pour les artistes, créateurs et producteurs de contenus en Amérique du Nord, est un partenaire privilégié pour la France et sa coopération culturelle au Canada. Au cours des dernières années, de nombreux artistes et professionnels français ont eu l’occasion d’être accueillis dans ce lieu exceptionnel dédié à l’art, la pensée et l’échange d’idées. Des résidences de commissaires d’exposition à Lab Emergence, un laboratoire franco-canadien innovant sur les nouvelles formes d’écriture numérique, les échanges avec le Banff Centre sont riches.

Cette année, dans le cadre d’un programme de stage en médias numériques de 6 mois soutenu par le service culturel et scientifique de l’Ambassade de France au Canada, Vonak, artiste français et spécialiste en Motion design, est actuellement en résidence. Le programme offre une expérience pratique dans les domaines de la production vidéo, de la post-production, du graphisme et de l’animation, des médias interactifs et de la fabrication digitale à des fins artistiques. Il se présente comme une expérience de formation continue pour des artistes et professionnels du numérique qui possèdent déjà un sens artistique mature, des compétences techniques confirmées et un haut niveau de formation professionnelle. Son séjour lui a permis de rencontrer de nombreux professionnels dans le domaine des médias numériques et de la production audiovisuelle, mais également de développer de nouvelles compétences techniques. Cette résidence a été l’occasion de travailler dans un cadre exceptionnel et, grâce au soutien du Banff Centre for Arts & Creativity et de son encadrement, de réaliser un projet de clip vidéo sur le morceau Should I de l’artiste Rilès.

De plus, du 22 au 24 novembre, trois Français ont participé au sommet « Arts, Culture, and Digital Transformation Summit ». Il s’agit de :

  1. Gilles de Bast, artiste numérique qui explore depuis plusieurs années le champ des interfaces cerveau-machines
  2. et le duo Maxime Marion & Emilie Brout, artistes plasticiens qui travaillent principalement avec et sur internet.

Dernière modification : 29/11/2019

Haut de page